Lunapaedia

L'encyclopédie de l'univers de Lunastars

Outils pour utilisateurs

Outils du site


objets:theorie_des_bulles

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
objets:theorie_des_bulles [2014/04/16 17:03]
zoliv [représentation]
objets:theorie_des_bulles [2017/09/16 19:04] (Version actuelle)
gugus2000
Ligne 2: Ligne 2:
 //HRP: c'est une théorie qui s'​appuie sur le système de jeu mais pas une règle du système de jeu, d'où ça place ici dans les objets// //HRP: c'est une théorie qui s'​appuie sur le système de jeu mais pas une règle du système de jeu, d'où ça place ici dans les objets//
  
-Le grand physicien [[personnes:​Bernhard von Lighteren]],​ prix nobel de physique en 2338, connue comme étant l'​Albert Einstein de la physique [[règles:​hyperfuilde]],​ a démontré ​que dans l'​espace hyperfuildique,​ il existe ​deux "​matières",​ et que certaines lois, connues dans le monde physique, s'y appliquent.+Le grand physicien [[personnes:​Bernhard von Lighteren]],​ prix nobel de physique en 2338, connue comme étant l'​Albert Einstein de la physique [[règles:​hyperfuilde]],​ a proposé une théorie qui implique ​que dans l'​espace hyperfuildique,​ il y ai deux "​matières",​ et que certaines lois, connues dans le monde physique, s'y appliquent.
  
 ===== Deux Matières ===== ===== Deux Matières =====
  
-L'une serait de nature gazeuse, sous une relative pression, et serait l'​espace que nous utilisons pour voyager. L'​autre serait de nature solide ou liquide, mais imperméable à nos détecteurs et nos vaisseaux. Il semblerai qu'​elle ​est sous forme de grain, ou de bulles. Ces bulles semblent s'​organiser les unes au dessus des autres ou les unes à coté des autres, comme nous pourrions représenter,​ à un enfant, les atomes d'une matière solide qui se tiennent les uns aux autres.+L'une serait de nature gazeuse, sous une relative pression, et serait l'​espace que nous utilisons pour voyager. L'​autre serait de nature solide ou liquide, mais imperméable à nos détecteurs et nos vaisseaux. Il semblerai qu'​elle ​soit sous forme de grains, ou de bulles. Ces bulles semblent s'​organiser les unes au dessus des autres ou les unes à coté des autres, comme nous pourrions représenter,​ à un enfant, les atomes d'une matière solide qui se tiennent les uns aux autres.
  
-===== l'​hypersaut =====+===== L'​hypersaut ​dans la théorie des bulles ​=====
  
-Quand un vaisseau fait un saut hyperfuildique,​ il arrive par un procédé particulier dans l'​espace gazeux de l'​environnement hyperfuildique. Le vaisseau, dans cet environnement,​ ne pourrait, qu'au mieux, longer les bulles, sans jamais les percuter. Il se déplacerait dans une espèce de couloir,qui se réduit quand les deux bulles sont au plus proche ; ce qui donner ​la résistance minimum d'un saut. Ces espèces de zone inter-bulles,​ de par leur nature, ​sont très instable, et un vaisseau ne peut y rester ; il y est chassé. ​Soit il retourne ​à son point de départ, soit il arrive ​de l'​autre coté, mais toujours dans l'​espace ​la plus grande ​entre les bulles. Ces espaces ​sont donc obligatoirement organisé comme s'ils étaient dans un repère tri-dimensionnel,​ aux coordonnées entière. Si l'​énergie venait a manquer, un vaisseau ne bougerai ​pas dans cet environnement (ce qui ne veut pas dire qu'il ne bouge pas dans notre  univers). ​+Quand un vaisseau fait un saut hyperfuildique,​ il arrive par un procédé particulier dans l'​espace gazeux de l'​environnement hyperfuildique. Le vaisseau, dans cet environnement,​ ne pourrait, qu'au mieux, longer les bulles, sans jamais les percuter. Il se déplacerait dans une espèce de couloir,qui se réduit quand les deux bulles sont au plus proche ; ce qui donnerait ​la résistance minimum d'un saut. Ces espèces de zone inter-bulles,​ de par leur nature, ​seraient ​très instables, et un vaisseau ne pourrait ​y rester ; il y searait ​chassé. ​Il ira alors, soit à son point de départ, soit de l'​autre coté, mais toujours dans l'​espace ​le plus grand entre les bulles. Ces espaces ​serait ​donc obligatoirement organisé comme s'ils étaient dans un repère tri-dimensionnel,​ aux coordonnées entière. Si l'​énergie venait a manquer, un vaisseau ne bougerait ​pas dans cet environnement (ce qui ne veut pas dire qu'il ne bouge pas dans notre  univers). ​
  
-===== influence ​de la matière solide =====+===== Influence ​de la matière solide =====
  
-La matière solide organisé en bulle peut avoir des soubresauts,​ l'​espace entre les bulles ​peut donc varié, voir avoir un effet de pompe ; c'​est ​l'​explication des vents et des tempêtes. Bien sur, nous n'​avons pas d'​explication sur les raisons que le bulles s'organisent ​de cette manière, ni qu'est ce qui les fait se mouvoir les unes vis à vis des autres, ni pourquoi ces bulles n'ont pas la même taille. Par ailleurs, un effet physique intéressant,​ le point de contact entre l'​inter-espace et notre espace se trouve généralement près d'une étoile ou les lieux développant une grosse ​gravité.+La matière solide organisé en bulle pourrait ​avoir des soubresauts,​ l'​espace entre les bulles ​pourrait ​donc varier, voir avoir un effet de pompe ; ce serait ​l'​explication des vents et des tempêtes. Bien sur, nous n'​avons pas d'​explication sur l'organisation ​de ces bulles, ni qu'est ce qui les fait se mouvoir les unes vis à vis des autres, ni pourquoi ces bulles n'ont pas la même taille. Par ailleurs, un effet physique intéressant,​ le point de contact entre l'​inter-espace et notre espace se trouve généralement près d'une étoile ou les lieux développant une grande ​gravité.
  
-===== représentation ​=====+===== Représentation ​=====
  
 {{:​objets:​meratomestrajectoire2.jpeg?​600 | }} Le point de départ de la flèche rouge correspond au point d'​entrée dans l'​hyperfluide,​ {{:​objets:​meratomestrajectoire2.jpeg?​600 | }} Le point de départ de la flèche rouge correspond au point d'​entrée dans l'​hyperfluide,​
objets/theorie_des_bulles.txt · Dernière modification: 2017/09/16 19:04 par gugus2000